Bienvenue notre blog

Bienvenue notre blog

Choisissez un articleGauche SénégalaiseLégislatives 2017Franc CFARassemblement des Cercles Communistes

2645
Vous recherchez ? :
Bienvenue sur ce blog !

 

baniere.jpg

But de ce blog

«La gauche anti-libérale, patriotique et anti-impérialiste étape vers l'émergence du parti des ouvriers, paysans, travailleurs de l'informel et intellectuels révolutionnaires du Sénégal. La perspective actuelle de la fusion entre la vieille garde révolutionnaire issue du Manifeste du PAI et la jeunesse rebelle patriotique qui se dessine est un jalon dans la longue marche pour en finir avec la malédiction de l'émiettement des forces alternatives au libéralisme et au social libéralisme qui ont été jusqu'ici les bénéficiaires des combats du peuple pour sortir du sous développement et instaurer l'état de droit induits par l'oppression impérialiste.

 

IL FAUT ABSOLUMENT REALISER L'UNITE ORGANIQUE POUR VAINCRE LE LIBERALISME ET LE SOCIAL LIBERALISME.

 

Telle est la voie pour libérer le peuple, contribuer à l'union libre des peuples libres d'Afrique et promouvoir l'internationalisme qu'est la coopération égale et fraternelle entre les peuples ».

 

Birane Gaye

 

QUI SOMMES NOUS ?  

Ferñent est né en février 1983. Une des traditions de notre organe politique est l’agitation, la propagande et l’organisation à partir des luttes du mouvement ouvrier et populaire, à partir de celles des Ouvriers, paysans, semi-prolétaires du secteur informel, travailleurs manuels et intellectuels, émigrés, femmes, jeunes.

 

En 2000, le fait d’avoir chassé par les urnes le PS du pouvoir a rendu possible la revendication démocratique de l’alternance. C’est en ce sens que l’alternance est une conquête du peuple.

 

Mais elle ne peut résoudre ni la question du pain, ni de l’emploi, de la santé, de l’éducation, du développement national, du droit des peuples et minorités nationales à l’autodétermination, etc.

 

En 2012, la seconde alternance n’a pas rompu avec la première. Elle s’est greffée les sociaux libéraux, ressuscité le PS, fait basculer des pans entiers des dirigeants des «forces révolutionnaires historiques» (PIT, LD, RTAS et AJ) dans la gouvernance libérale néocoloniale qui, par deux fois, a succédé aux 40 ans de pouvoir social-libéral du PS.

 

Cette prouesse des pouvoirs social-libéral et libéraux, a provoqué la substitution de la lutte des places à la lutte des classes des dirigeants des partis et organisations populaires de la gauche historique.

 

La nature a horreur du vide dit l’adage populaire. Le vide ainsi créé est aujourd’hui de plus en plus rempli par la rébellion de la jeunesse intellectuelle patriotique contre les effets socialement dévastateurs du libéralisme semi-colonial, la mal gouvernance corrompue, répressive, fraudeuse, antinationale et la dictature de classe des pouvoirs libéraux et sociaux libéraux.

 

C’est dans ce contexte, et pour renouer avec la bonne et vieille tradition de Ferñent, la tradition d’un de nos Editorialistes, Feu le camarade Birane Gaye, que les militants liés à la classe ouvrière et aux secteurs populaires, qu’est relancé Ferñent MULTIMEDIA qui s’adapte à l’environnement communicationnel et militant d’aujourd’hui.

 

Ferñent MULTIMEDIA veut continuer à contribuer à faire face à l’émoussement de l’esprit révolutionnaire dans un contexte d’offensive libérale de l’impérialisme et de défaite de l’ex-camp socialiste et de partis du Mouvement Communiste International (MCI), au recul de l’étude théorique et de la pratique militante, à l’affaiblissement de la foi en la classe ouvrière et les couches populaires, à la tendance à se plier à l’état d’esprit petit bourgeois et bourgeois ambiant plus attaché à la forme (policée) qu’au fond du positionnement politique, au reniement idéologique et à l’abandon de la lutte des classes et des tactiques matérialistes dialectiques au service d’une stratégie révolutionnaire anti-impérialiste affichée et assumée.

 

Rappelons qu’en août 1994, dans Ferñent, nous écrivions : «Il est probable que l’attentisme, le manque de confiance et l’hésitation vont caractériser notre classe ouvrière pendant un temps plus ou moins long. Les éléments les plus politiques ont été directement ou indirectement dans le giron des révisionnistes et des opportunistes traîtres. Le socialisme a été symbolisé par les partis révisionnistes. Et l’hypothétique ‘voie africaine du panafricanisme’ sans contenu de classe est une voie de garage ‘qu‘expérimentent’ certains. Alors, il faudra que les ouvriers avancés digèrent les déconvenues suscitées par la trahison et la faillite complète du réformisme et du révisionnisme avant qu’ils ne puissent, à une vaste échelle, retrouver le chemin de la lutte pour la constitution de la classe ouvrière en force politique indépendante dans notre pays ».

 

Ferñent MULTIMEDIA veut contribuer à frayer la voie de l’alternative ouvrière, anti-impérialiste et à l’édification du Parti ouvrier anti-impérialiste qui passera nécessairement par différentes étapes.

 

Nous renouons ainsi avec la bonne et vieille tradition de Ferñent de l’engagement militant au service de la classe ouvrière, des secteurs populaires, des exploités et opprimés.

 

Dans l’accord de fusion-intégration de Ferñent/MTPS dans Yoonu Askan Wi, il a été convenu que le MTPS disparaît pour s’y fondre et Ferñent – journal multimédia, puis papier dès que possible, se définit donc comme la voix du mouvement ouvrier et populaire politique, syndical, panafricain et internationaliste.

 

L’équipe historique du Comité Editorial de Ferñent MULTIMEDIA œuvre donc à développer cet organe comme propagandiste, agitateur et organisateur collectif au service de la classe ouvrière, des classes populaires et du peuple.

 

Elle appelle ceux et celles qui sont restés révolutionnaires et continuent de lever haut le drapeau de la révolution à s’associer à la réalisation de ce projet pour que vive la lutte des classes pour la libération nationale et sociale, condition fondamentale pour le développement national, la prospérité sociale du peuple, l’union libre des peuples libres d’Afrique et la solidarité internationaliste. 

 

Le Comité Editorial de Ferñent

Août 2017

 

CHARTE DU COMITE EDITORIAL

FERNENT DE LA GAUCHE REVOLUTIONNAIRE DEBOUT !

 

Ferñent :

- est un journal édité par des militants de gauche qui veulent en faire un instrument au service du développement de l’organisation du mouvement ouvrier et populaire, un vecteur des luttes des ouvriers, des paysans, des femmes, des jeunes et des semi-prolétaires travailleurs de l’informel.

 

- accorde de l’importance à la lutte contre l’oppression spécifique des femmes pour leur émancipation et leur participation active à la lutte et au développement du peuple et du pays.

 

- révèle ce que l’autre presse redoute de dire pour forger une conscience politique révolutionnaire des militants et militantes du mouvement ouvrier et populaire.

 

- se veut une tribune pour tous ceux et toutes celles qui sont victimes de l’oppression impérialiste, de l'exploitation capitaliste, de la misère, des injustices, de l’arbitraire liberticide, des persécutions pour dresser le réquisitoire systématique des gouvernances libérales néocoloniales qui, par deux fois, ont succédé aux 40 ans de pouvoir social-libéral du PS, responsables de tous les maux vécus par les populations laborieuses exsangues.

 

- soutient les luttes panafricanistes contre les Accords de Partenariat Economique (APE), les bases militaires impérialistes au Sénégal et en Afrique, pour la sortie du Franc CFA et les luttes populaires ouvrières et paysannes dans les pays impérialistes.

 

- considère comme devoir internationaliste contemporain la solidarité avec les expériences progressistes et révolutionnaires des pays de l'Alba (Alliance Bolivarienne associant Cuba, Venezuela, Bolivie, Equateur, Nicaragua, …) et les rescapés du camp socialiste que sont la Chine, R.P.D. Corée, Vietnam et Cuba qui font face à la furie néolibérale et au nouveau cycle des guerres d'agression des impérialistes US et de l'UE.

 

- relève que s'affronte de plus en plus ouvertement le camp de la guerre représenté par les USA/UE/OTAN/Pétromonarchies du Golfe et le camp de la paix représenté par les rescapés du camp socialiste (Chine, Vietnam, Corée du Nord, Cuba), la Russie, les pays de l'Alba, l'Iran, etc.

 

- affirme qu'après l'abolition de l'apartheid politique en Afrique du Sud, le droit du peuple Palestinien demeure le symbole des luttes pour l'indépendance nationale sans oublier celles des "territoires et départements d'outre-mer" ou du "commonwealth" des impérialistes Français et Anglais.

 

- atteste que l'impérialisme, stade suprême du capitalisme, divise le monde en Pays, Nations, Etats qui oppriment et pays, Nations, Peuples opprimés, que cette division du monde entre centre impérialiste (USA/UE/Japon) et périphérie dominée est aujourd'hui de plus en plus remise en cause par le développement économique des pays et peuples hier asservis que l'on appelle "pays émergents" à l'instar des BRICS et autres alliances économiques et politiques alternatives au FMI, la Banque Mondiale, l'OMC, le Consensus de Washington.

 

- oeuvre pour dévoiler les causes et les dessous cachés des manifestations dévastatrices inévitables que sont le chômage de masse, l'aggravation de la paupérisation, les famines, les destructions de la nature, les guerres du capitalisme décadent en putréfaction à son stade de pourrisement qu'est la phase impérialiste et sa crise générale.

 

- se définit comme une tribune pour tous ceux et toutes celles qui sont victimes de l’oppression impérialiste, de l'exploitation capitaliste, de la misère, des injustices, de l’arbitraire liberticide, des persécutions pour dresser le réquisitoire systématique des gouvernances libérales néocoloniales qui, par deux fois, ont succédé aux 40 ans de pouvoir social-libéral du PS, responsables de tous les maux vécus par les populations laborieuses exsangues.

 

- n’est pas un observateur passif des évènements mais un participant actif de toutes les luttes de la classe ouvrière et de tout le peuple au Sénégal et dans l’émigration.

 

- se met au service des débats qui animent le mouvement ouvrier et populaire. Ses colonnes sont donc ouvertes à tous ceux et toutes celles dont le souci est le développement et l’organisation du mouvement ouvrier et populaire.

 

Aujourd’hui, plus que jamais, avec la prouesse des pouvoirs social-libéral et libéraux, qui a provoqué la substitution de la lutte des places à la lutte des classes des dirigeants des partis et organisations populaires de la gauche historique, avec les résistances contre l'opportunisme dans ces partis des «MILITANTS DEBOUT», Ferñent se veut être leur tribune. A eux de se l’approprier pour unifier cette lame de fond de l’autre souffle de la Gauche révolutionnaire au Sénégal.

 

Des doyens du PAI acteurs de la lutte pour l’indépendance de notre pays, en passant par les différentes générations de militants révolutionnaires acteurs de la lutte contre le néocolonialisme, Ferñent veut fédérer toutes ces énergies militantes, les relier les unes aux autres, communiquer pour transmettre les différentes expériences critiques des luttes passées et d’aujourd’hui et lever haut le drapeau de la Gauche révolutionnaire anti impérialiste.

 

Comme les précurseurs qui brandissaient «Aux armes, citoyens», brandissons aussi notre propagandiste collectif, notre agitateur collectif et notre organisateur collectif Ferñent pour que vivent et se développent la théorie et la pratique de la Gauche Révolutionnaire DEBOUT selon les slogans historiques : "union libre des peuples libres d'Afrique" et "prolétaires de tous pays et peuples opprimés, unissez vous"!

 

 

 

 

Derniers articles